Le film

Face au sentiment d'impuissance que provoque l'extrême gravité du dérèglement climatique, quelques militants de l'organisation basque Bizi ! font un pari fou : construire en quelques années une mobilisation sans précédent en vue de la COP21 et lancer un grand mouvement non-violent pour le climat : Alternatiba.

De Bayonne à Paris, sur des vélos multiplaces, coup de pédale après coup de pédale, en multipliant les villages des alternatives, de petites victoires en grandes mobilisations contre les multinationales des énergies fossiles et les banques qui les soutiennent, le film raconte les étapes de cette mobilisation.

Irrintzina, c’est un cri d’alarme sur l'effondrement de notre monde mais c’est aussi un cri de joie poussé par des centaines de militants déterminés qui ont réalisé que si, ensemble, ils ne faisaient rien, personne ne le ferait à leur place.

Tour Alternatiba, Action Non-Violente COP21, Faucheurs de chaises, blocage du sommet pétrolier… Le film d’une génération qui ne se résigne pas, qui crée et invente un avenir désirable où bataille écologiste et sociale rime avec plaisir et joie d’agir ensemble. Soutenu par 1258 contributeurs, avec la participation d’une vingtaine de techniciens issus des médias « alternatifs », « citoyens » bref « pas pareils » à travers toute la France.

Les grandes étapes de la mobilisation

Le Tour Alternatiba

Un tour de France de 5600 km en vélo multiplaces de Bayonne à Paris.

Faucheurs de chaises

L’argent pour le climat existe, il est dans les paradis fiscaux.

La COP21

Deux semaines de mobilisation pour la justice climatique à Paris pendant l’état d’urgence.

Blocage des pétroliers

Trois jours d’actions non-violentes à Pau pour bloquer le sommet du pétrole offshore.

Un récit puissant

Avec Irrintzina, le cri de la génération climat, nous avons un récit puissant qui raconte comment des centaines de personnes ont travaillé pendant des mois pour construire et réussir une mobilisation climat digne de ce nom malgré un contexte très dur d'état d'urgence post attentats.

Avec ce film, nous combinons la force des alternatives montrées dans le film Demain et l'audace des Klur de Merci Patron ! pour contrer les multinationales de la finance et des énergies fossiles.

Il nous reste peu de temps pour éviter le chaos climatique. Il faut que le récit de cette mobilisation pour l'urgence climatique se propage afin que nous soyons de plus en plus nombreux à agir face au dérèglement climatique et ses causes.

Et comme dans un bon irrintzina – ce fameux cri ancestral que poussent les bergers basques pour communiquer de collines en collines – c'est le cœur, c'est la chaleur, c'est votre énergie qui feront vivre ce film.

L'objectif du financement participatif a été dépassé avec plus de 47 885 euros récoltés en décembre 2016 sur la plateforme ZESTE de la NEF.

Produit par Fokus 21

média citoyen - créateur de liens

Créé en 2003 et basé à Marseille, fokus 21 est un média multi-supports (films, photos, webdocumentaires) dont l'objectif est de cultiver un imaginaire post-capitaliste qui (re)donne de l'espoir tout en regardant droit dans les yeux les bouleversements à venir. Avec nos réalisations, nous voulons faire entendre la voix de celles et ceux qui portent des initiatives de transition, faire connaître d'autres représentations du monde, raconter d'autres récits que ceux des médias dominants.

L'Equipe du film

Image envoyée

Sandra Blondel

Réalisatrice et preneuse de son
Co-fondatrice de fokus21 , média citoyen basé à Marseille
Image envoyée

Pascal Hennequin

Réalisateur, cadreur et photographe
Co-fondateur de fokus21 , média citoyen basé à Marseille
Image envoyée

Pantxika Maitia

Cadreuse
Fondatrice de et co-fondatrice de la Télé Basque Aldudarrak Bidéo, média citoyen Aldudarrak Bidéo
Image envoyée

Stéphane Trouille

Cadreur
Médiaktiviste indépendant, stephano
Image envoyée

Marina Galimberti

Cadreuse
Fondatrice de Rapsode Production, média citoyen Rapsode Production
Image envoyée

Luciano et Lorentz de CinéRebelde

Preneur de son et Cadreur
Cine Rebelde est un collectif de média indépendant. Soutenez leur film Au-delà des lignes rouges Ciné Rebeld
Image envoyée

Benoit Trouvé

Cadreur
Médiaktiviste en devenir !
Image envoyée

Vincent Verzat

Cadreur
vidéaste-activiste indépendant vincentvideos
Image envoyée

Side-Ways, Hélène et Benoit

Preneuse de son et cadreur
Les principes de la permaculture appliqués à un média. Découvrez la série culte Side-Ways
Image envoyée

France Laine

Preneuse de son
Ah, le tour de France avec France !
Image envoyée

Sylvain Lion et Sébastien Roblain

Cadreur et preneur de son
réZonance, média d’Ardèche

Un tournage épique

Nous avons tourné ce film dans l’urgence de janvier 2015 à janvier 2017 en total auto-financement car il ne rentrait pas dans les cases de financement conventionnel type CNC.

Cependant, grâce à la solidarité et l’entraide et malgré parfois des moments de doute quant à notre capacité à mener à bien ce tournage difficile, nous avons réussi. Nous avons filmé à vélo, en bateau, lors d’interminables réunions, lors de la COP21, lors d’actions non-violentes mais déterminées dans certains grands établissement bancaires, lors du sommet des pétroliers offshore qui veulent forer toujours plus profond.

 

Ce tournage est à l’image du mouvement Alternatiba : c’est le résultat d’un travail collectif.

Retrouvez toute l’équipe
du film ici.

Partenaires du film

suivre la vie du film !

Bienvenue sur le blog du film Irrintzina, le cri de la génération climat

Lire l'article en entier